Florence & le Pitti Uomo – Italie

Bienvenido a Italia ! C’est en Janvier dernier, tout juste rentré d’Israël, que je m’envolais à nouveau vers Florence, en Italie, afin d’assister au Pitti Uomo 91, un incontournable événement masculin qui met à l’honneur élégance et créativité, et ce depuis plusieurs dizaines d’années.

vue 2 firenze

C’est donc avec une insatiable impatience que j’atterris au coeur de la capitale de la Toscane le 12 Janvier, la tête pleine de photographies, street-styles, articles et autres témoignages que j’ai pu voir dans la plupart des magazines lors de la tenue de ce que l’on nomme plus brièvement le Pitti. Le bras engourdi par le port permanent de ma housse de costumes dans les couloirs des aéroports, attaqué par un vent glacial, me voici de nouveau en Italie !

C’est à la Forteza Da Basso, une ancienne forteresse italienne, que se tient en Janvier et en Juin le salon masculin par excellence, le rendez-vous des dandys de l’Europe et du monde. Un mélange d’inspirations, de saveurs, de styles, réuni en un endroit. Japonais & coréens conversent avec Italiens et français, américains et anglais discutent avec plaisir des marques qu’ils arborent, des perles qu’ils ont déniché. Certains lorgnent du coin de l’œil la tenue de ceux qui les entourent, d’autres ne manquent pas de complimenter et de féliciter l’audace de certains habitués. Les silhouettes des personnages les plus réputés du Pitti se mêlent aux photographes et à ceux qui découvrent pour la première fois l’antre de l’élégance (ou parfois du burlesque).

Pitti UOMO 2017

En cette journée grise et pluvieuse de Janvier européen, j’ai décidé de jouer avec les teintes de bleu. Je porte un costume marine Jean-Louis Scherrer, la chemise issue de ma collaboration avec le tailleur parisien Swann & Oscar, que vous pouvez découvrir plus en détail dans l’article que je lui ai consacré ici. Côté accessoires, je porte une cravate The Nines à motif fleur blanche et corail, ainsi qu’un foulard de chez Ullys, que les fidèles reconnaîtront peut être … (Souvenez vous de ma petite Odyssée Grecque !). Mes souliers sont quant à eux de chez El Ganso !

Le salon se compose de différents halls tous dédiés à une atmosphère, à un style (Urban news, Classical..) au sein desquels les marques se disputent des stands de la taille de véritables appartements pour les plus grands, face à de jeunes créateurs présentant leurs collections sur de simples tables – Les agents commerciaux sont principalement là pour vendre leurs lignes aux buyers venus du monde entier, et ainsi repartir chez eux avec un carnet de commandes rempli. Le plus intéressant reste selon moi de découvrir les marques anonymes, confidentielles, talentueuses, et les artisans et maisons du monde entier, qui prônent un renouveau au travers de produits alliant style & savoir-faire. Les  inspirations sont riches, bijoux, chaussettes, vêtements, manteaux, accessoires, souliers, ganterie .. Un véritable paradis pour les hommes !

J’ai pu remarquer qu’il y avait plusieurs types de participants au salon :
– Les buyers, véritables professionnels à l’affût des new trends, et de ce qu’ils vont bien pouvoir présenter dans leurs boutiques la saison suivante.

– La Presse & les influenceurs : Journalistes et blogueurs se côtoient et parcourent les allées du salon, eux aussi à la recherche de nouvelles marques intéressantes à promouvoir, de styles intrigants, de produits innovants … Ils en profitent pour retrouver leurs amis, contacts, les marques avec qui ils travaillent régulièrement.

– Les photographes : Très souvent cantonnés aux extérieurs et à la place centrale de la Forteza Da Basso, ces derniers mitraillent les visiteurs, courent pour capturer le mouvement de cette écharpe dans le vent, la plume de ce chapeau, la barbe taillée de cet italien, ou le costume rose d’un participant américain.

– Les paons, hommes de toutes origines, simplement venus pour arborer le burlesque de leurs tenues (ahah) et se faire prendre en photo, stoïques. Ils font partie de l’âme du salon ! Certains ne daignent même pas découvrir les nouveautés des exposants et restent à l’extérieur pour ne pas manquer d’être la cible d’un éventuel photographe.

– Les exposants, bien sûr, sans qui le Pitti Uomo n’aurait pas lieu d’être.

Tout ce petit monde se retrouve au sein d’un même endroit, dans l’une des plus belles villes d’Europe, afin de faire vivre la mode masculine du monde entier. C’est beau.

Firenze 2017

Veste Ly Adams, montre Briston Watches

IMG_7334

Florence est une ville merveilleuse. Je crois qu’elle porte un prénom car elle pourrait totalement se voir personnifiée en une femme qui aime les gens, authentique et pleine de savoir. Cette cité recèle de lumières, de petites places, de jolies rues, et les italiens sont accueillants.

J’ai fait de très belles rencontres lors du Pitti, comme mon ami Niccolò Cesari qui est un italien amoureux de sa ville et qui a eu la gentillesse de me faire découvrir quelques magnifiques points de vue de Florence, hors des sentiers battus.

Niccolò est à l’Italie ce que la haute-couture est à la France, le plus raffiné ! Je vous invite d’ailleurs à le suivre sur Instagram pour découvrir ses merveilleuses tenues. @NiccoCesari.

IMG_7128

Le Pitti Uomo est un rendez-vous intéressant que j’espère ne pas rater en Juin prochain – En effet, j’ai ouï dire que c’était encore plus phénoménal l’été. Florence est désormais l’une des villes européennes que j’aime le plus, et je vous invite tout particulièrement à la découvrir, lorsque le soleil la couvrira de ses plus belles lueurs…

Arrivederci Firenze !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :