Someone Shoes – Collection Automne/Hiver 2014

Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons de Someone Shoes, cette jeune marque de sneakers élégantes en pleine expansion. Nous avions déjà écrit au sujet de leur première collection (voir ici) et Someone est vite entré dans le panthéon de nos labels favoris !
Remettons les choses dans leur contexte : Camille Lambreck crée Someone Shoes en 2012, désireux de lancer une gamme de produits qui se porte aussi bien en voyage qu’au quotidien et qui puisse s’adresser à tous les amateurs de style et d’authenticité. Chaque paire est une édition limitée, fabriquée sans réassort, de sorte à toujours fournir quelque chose d’unique à des prix accessibles. Les chaussures sont toutes confectionnées à la main, ce qui représente un gage supplémentaire de qualité.

 

IMG_1354

Nous avons choisi pour ce test de vous présenter le modèle Travel Red Wine Wool, disponible sur le e-shop de la marque. Cette nouvelle collection est placée sous le signe de l’épuré, du symbolique (Des coordonnées GPS sont inscrites sur d’autres modèles de la collection) et se décline selon l’influence de l’une des directions des 4 points cardinaux du globe (qui est d’ailleurs le logo de la marque). Ainsi, pour la collection Automne / Hiver 2014, le créateur est parti à la découverte de l’Alaska pour y atteindre notamment le bus de Chistopher Mccandless (Into The Wild) et nous ramène une ligne structurée et authentique.

La chaussure est en laine, un textile naturel qui tiendra vos pieds bien au chaud cet hiver. La doublure intérieure est en toile et le modèle est réhaussé d’une semelle extérieure en caoutchouc cousue main (ce qui est primordial pour garantir une longévité dans le temps, la plupart des semelles de chaussures que l’on trouve dans le prêt à porter étant collées). La paire est livrée dans sa jolie boite Someone, avec un dust bag pour les ranger et une deuxième paire de lacets en coton ciré blanc (les lacets d’origine sont en cuir). Cette paire est fabriquée manuellement par des ouvriers qualifiés et il n’en existe que 72 exemplaires (courrez!).

 

3

2Les lacets en cuir blanc sont très sympathiques et ajoutent une petite touche « brut » 

1

J’ai personnellement noté une amélioration au niveau de la qualité et du confort vis à vis de la collection précédente. On se sent bien plus à l’aise et une fois que je les ai je ne les quitte plus. Le pied est bien maintenu et l’avantage d’une paire telle que celle-ci, c’est qu’elle a sa place dans différentes tenues. Exemple : Une paire de chaussettes écossaises, un jean gris anthracit, un petit cardigan et un caban. Une tenue simple, chic et urbaine.

Ce modèle-ci est également disponible en bleu et en bleu clair. La marque conseille de prendre une pointure inférieure à votre taille habituelle.
Au niveau du prix, la Travel Red Wine est à 95€ sur la boutique en ligne de Someone. C’est un prix correct pour une paire de cette qualité qui s’inscrit dans une optique d’authenticité constante. Tout est cousu à la main, les matières sont nobles & naturelles et ce produit a une histoire, on est vraiment à l’antipode de la chaussure fabriquée en série, en Chine, et qui sera vendue au même prix pour une qualité bien inférieure. Les paires tiennent bien dans le temps (je porte toujours celle de la collection précédente) et représentent un bon investissement pour tout ceux qui tiennent à s’offrir une basket stylée, épurée, élégante et à la hauteur de leurs attentes. En somme, Someone propose un bon rapport qualité prix.

Crédits Photos / Texte : RZ

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :