Cinéma – YVES SAINT LAURENT by Jalil Lespert

S’il y a un film qui agite toute la sphère mode française en ce moment, c’est bien le biopic sur YSL de Jalil Lespert. Très attendu, il a attiré non seulement les « modeux » mais également des gens de tous les horizons, simplement curieux de découvrir l’univers et la vie de ce cher monsieur Saint Laurent.

affiche-Yves-Saint-Laurent_le-film_2014

Sorti le 8 Janvier, ce film relate avec passion la carrière phénoménale d’Yves Saint Laurent, un jeune prodige du XXe Siècle, de ses débuts chez Christian Dior à sa mort, en 2008. La première fois que j’ai vu la bande annonce du film, j’ai eu des frissons. Et oui, il est pour moi très rare de ressentir autant d’émotions devant une simple vidéo de 2:30, je me suis donc juré d’aller voir le film au cinéma et c’est ce que j’ai fait. Voici mes impressions.

A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.

Pierre Niney incarne très subtilement le personnage principal, il interprète à merveille le caractère instable de Saint Laurent, sa timidité et sa manière d’être. À seulement 24 ans, l’acteur surpasse les plus grands qui pour la plupart ont plus de 30 ans de carrière derrière eux. Je n’imagine pas quel travail sur lui même il a du effectuer pour se mettre dans la peau d’un tel personnage, d’une telle icône. Pierre Niney est une révélation de 2014, ce rôle est magique et l’acteur est grandiose, tout simplement. Il est très rare d’être autant subjugué par une prestation mais pour moi l’important dans un film ce n’est pas le contenu, ni le thème, mais l’émotion et l’implication qui s’en dégagent, et ici ces critères sont remplis à 100%.
Le conjoint d’Yves, Pierre Bergé, est représenté à l’écran par un autre acteur de la comédie française qui n’est autre que Guillaume Gallienne. Sublime, il agit comme un grand frère, un protecteur à qui incombe toutes les tâches ingrates, aussi bien au niveau du travail qu’au niveau sentimental, soutenant et mettant des barrières à son compagnon qui tombe de plus en plus …
Charlotte Lebon incarne Victoire, la muse de Saint Laurent. Prestation fabuleuse et également chargée d’émotions entre déboires et relations conflictuelles. Grand amie du couple YSL – Bergé, elle les quittera subitement lorsque Yves prendra connaissance d’une aventure entre elle et son conjoint.

Parlons maintenant de la réalisation. C’est le premier film de Jalil Lespert que je vois, et je ne suis pas déçu, bien au contraire. La bande annonce m’a tellement mis l’eau à la bouche que j’attendais énormément de la part du réalisateur, qui a su me combler. J’ai choisi d’aller voir ce film seul pour réellement me plonger dans la peau du personnage et me concentrer. Je suis rester bouche bée pendant toute la durée de la séance. Grâce à Jalil Lespert, qui à eu accès à de nombreuses archives, robes, croquis et obtenu le soutien de la fondation YSL – Bergé, j’ai pu me mettre moi aussi dans la peau d’une icône de la mode française et internationale, et je pense que ce désir, cette sensibilité et toutes les émotions qui émanent de ce film en font un réel chef d’oeuvre du 7eme art français.

Un des plus beaux films de 2014.

Point négatif (au moins un) : Jalil Lespert a choisi de se concentrer et de mettre l’accent sur un seul aspect de la vie d’YSL, ses amours et ses déboires, sa vie tumultueuse et ses actes controversés. On ne voit pas énormément d’images sur la mode et son travail qui sont quand même l’oeuvre de toute une existence, et c’est la seule chose dommage. Néanmoins, il serait bête de rater ce film qui vaut réellement le détour !

Bravo Jalil Lespert, et merci.

Yves Saint Laurent : Réalisé par Jalil Lespert, avec Pierre Niney (comédie française), Guillaume Gallienne (Comédie française) et Charlotte Lebon. Sortie le 8 Janvier 2014. Dans tous les bons cinémas.
à voir au plus vite !

Un second biopic sur Yves Saint Laurent, cette fois ci de Gaspard Ulliel, devait sortir à la même période mais suite au succès de celui ci sa sortie a été repoussée. J’irais néanmoins le voir pour comparer les deux.

Publicités
Comments
One Response to “Cinéma – YVES SAINT LAURENT by Jalil Lespert”
  1. newdandy dit :

    Article très bien écrit personnellement j’ai beaucoup aimer ce film il collait vraiment a YSL !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :